On Facebook

On Instagram

My Favorite Things

MyFavoriteThings
MyFavoriteThings2
MyFavoriteThings3
MyFavoriteThings4
MyFavoriteThings5
MyFavoriteThings6
MyFavoriteThings7
MyFavoriteThings8
MyFavoriteThings9
MyFavoriteThings10
MyFavoriteThings11
MyFavoriteThings12
MyFavoriteThings13
MyFavoriteThings14
MyFavoriteThings15
MyFavoriteThings16
MyFavoriteThings17
MyFavoriteThings18
MyFavoriteThings19
MyFavoriteThings20
MyFavoriteThings21
MyFavoriteThings22

My Favorite Things

My Favorite Things, In a Sentimental Mood, Afternoon In Paris, Strollin’…
Si les titres des standards de jazz m’ont toujours inspiré des images, l’idée m’est venue que sans doute mes photographies pourraient également évoquer, traduire en image la musique, comme une partition en quelque sorte.
Évidemment, ces images enregistrées comme des notes, à l’instar des musiciens de jazz qui revisitent sans cesse les mêmes accords, sont une libre d’interprétation de choses vécues. Ainsi, en toute vraisemblance, le jazz et la photographie semblent emprunter les mêmes chemins de la création : des images expérimentales ou des sons improvisés selon l’inspiration du moment, du lieu, entre réel et invisible.
Alors, si au fil des pages, vous écoutez ce que vous disent ces images, vous entendrez peut-être John Coltrane souffler sa Mélodie du Bonheur, My Favorite Things.

Olivier Desrousseaux

 

« Considérez vos yeux comme des oreilles »

Gertrude Stein